Master 2 Santé publique parcours Santé publique et risques liés à l'environnement général (SPREg)

Objectif
  • Élaborer, piloter, analyser et évaluer un projet en santé : diagnostic, programmation, mise en oeuvre, conduite du changement, évaluation et étude d'impact.
  • Rechercher, hiérarchiser et synthétiser de l'information scientifique dans le domaine de la santé pour développer une analyse critique des données disponibles.
  • Analyser des données d'enquêtes quantitatives et qualitatives à l'aide de logiciels spécifiques.
  • Analyser les grands problèmes de santé publique et leurs déterminants en France et dans le monde pour définir des priorités d'action en santé.
  • Repérer et solliciter les acteurs du système de santé permettant de concevoir, financer et mettre en oeuvre un projet de santé (programme de recherche, programme stratégique, démarche qualité ).
  • Identifier les usages numériques et les impacts de leur évolution sur le ou les domaines concernés par la mention
  • Se servir de façon autonome des outils numériques avancés pour un ou plusieurs métiers ou secteurs de recherche du domaine
  • Mobiliser des savoirs hautement spécialisés, dont certains sont à l'avant-garde du savoir dans un domaine de travail ou d'études, comme base d'une pensée originale
  • Développer une conscience critique des savoirs dans un domaine et/ou à l'interface de plusieurs domaines Résoudre des problèmes pour développer de nouveaux savoirs et de nouvelles procédures et intégrer les savoirs de différents domaines
  • Apporter des contributions novatrices dans le cadre d'échanges de haut niveau, et dans des contextes internationaux
  • Conduire une analyse réflexive et distanciée prenant en compte les enjeux, les problématiques et la complexité d'une demande ou d'une situation afin de proposer des solutions adaptées et/ou innovantes en respect des évolutions de la réglementation
  • Identifier, sélectionner et analyser avec esprit critique diverses ressources spécialisées pour documenter un sujet et synthétiser ces données en vue de leur exploitation
  • Communiquer à des fins de formation ou de transfert de connaissances, par oral et par écrit, en français et dans au moins une langue étrangère
  • Gérer des contextes professionnels ou d'études complexes, imprévisibles et qui nécessitent des approches stratégiques nouvelles
  • Prendre des responsabilités pour contribuer aux savoirs et aux pratiques professionnelles et/ou pour réviser la performance stratégique d'une équipe
  • Conduire un projet (conception, pilotage, coordination d'équipe, mise en oeuvre et gestion, évaluation, diffusion) pouvant mobiliser des compétences pluridisciplinaires dans un cadre collaboratif
  • Analyser ses actions en situation professionnelle, s'autoévaluer pour améliorer sa pratique dans le cadre d'une démarche qualité
  • Respecter les principes d'éthique, de déontologie et de responsabilité environnementale
Points fort
Ce parcours de Master vise : 1) la maîtrise des méthodes et outils nécessaires à l¿évaluation de l¿impact sur la santé humaine de l¿environnement général et 2) la compréhension des principes et fondements des interventions en Santé ¿ Environnement. Il s¿a
Diplôme
MASTER Santé publique (fiche nationale)
NIVEAU 7 (BAC+5 : grade master, DEA, DESS, ingénieur...)
Contenu
En M2, l¿étudiant se spécialise en validant 10 UEs de 3 ECTS, 5 obligatoires (épidémiologie, toxicologie, microbiologie environnementales, expologie , évaluation des risques), 5 à choix, plutôt méthodologiques en itinéraire « recherche » (épidémiologie environnementale, professionnelle, infectieuse, analyses spatiales, risques professionnels et vigilances), plutôt professionnalisantes en itinéraire « professionnel » (vigilance et sécurité sanitaire, gestion des risques, environnements industriel, urbain, intérieur, substances chimiques) et effectue un stage (30 ECTS).
Résultat Attendu
Le taux d¿insertion professionnelle varie de 80 à 90%, voire 100% selon les promotions. Les étudiants ont trouvé un emploi, pour près d¿1/3 d¿entre eux suite à un stage, pour ¼ par leurs relations professionnelles (enseignants et anciens étudiants ¿ regroupés au sein de l¿Association Asperisk des diplômés du master « Santé publique et risques environnementaux »), pour plus d¿1/5 par candidature spontanée, les autres, par leurs relations personnelles, les réseaux sociaux, ¿Le taux d¿insertion professionnelle varie de 80 à 90%, voire 100% selon les promotions. Les étudiants ont trouvé un emploi, pour près d¿1/3 d¿entre eux suite à un stage, pour ¼ par leurs relations professionnelles (enseignants et anciens étudiants ¿ regroupés au sein de l¿Association Asperisk des diplômés du master « Santé publique et risques environnementaux »), pour plus d¿1/5 par candidature spontanée, les autres, par leurs relations personnelles, les réseaux sociaux, ¿

  • Durée1440h
  • TypePrésentielle
  • RythmeTemps partiel - En semaine - En journée
  • Certification RNCP34291
  • LangueFrançais